Partagez | 
JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Mer 11 Juil - 23:11

Nausicaa Votsis
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Morgan

J’étais : crevée. J’étais arrivée en France la veille et j’avais fait la distance entre Paris et Nice pendant la nuit, et clairement c’était épuisant. Je rêvais de dormir. Sérieusement. J’étais debout et j’imaginais à quoi pouvait bien ressembler mon lit. D’après le discours du principal, on était manifestement dans des chambres à plusieurs. J’espérais que « plusieurs » n’était pas non plus beaucoup, et que j’étais avec des gens sympas. Si mes camarades de chambre me prenaient la tête, je n’allais pas faire long feu…
Je suivais donc les autres élèves de Diamond dans l’établissement, jusqu’au troisième étage (nous maltraiter encore plus c’était tellement dur ? Traîner des valises sur trois étages c’est CHIANT bordel) Plein de pièces étaient autour de nous, les autres filles et moi nous dirigeâmes à notre droite puisque apparemment c’est par ici que sont nos chambres. Quatre portes, deux avec une feuille de papier placardée dessus (aucun budget je meurs). Je parvins à retrouver mon nom, avec trois autres – je n’aurais pas pu avoir mieux de toute façon, l’autre chambre de filles contient elle aussi quatre personnes. J’entrai la première, rapidement suivie par les trois autres filles. Le mobilier était assez sommaire, mais suffisant ; les lits étaient des mezzanines, avec des bureaux en-dessous, et une grande armoire pour chacune d’entre nous. Les meubles ressemblaient à ce qu’on pourrait attendre d’un internat ; simples, impersonnels, mais fonctionnels. Ces adjectifs pourraient d’ailleurs décrire la pièce elle-même : elle n’était pas très grande, mais paraissait suffisante pour nous accueillir toutes les quatre sans nous gêner. Si nous nous entendions, vivre ensemble serait gérable. Et il y avait une porte au fond, sans doute vers une salle de bains. Pas mal, pas mal.
BREF TOUT CA C’EST COOL. Jvais pouvoir dormir. Wow.
Je me précipitai vers un lit – pas le premier en entrant mais pas non plus le plus près de la salle de bains (j’ai pas le plan exact du coup j’espère que c’est faisable) – et posai mes valises en bas. J’enlevai mes chaussures et grimpai l’échelle immédiatement pour me laisser tomber sur le lit, m’écriant, principalement pour moi-même mais peu importe si les autres entendaient :
Wow leurs lits sont vraiment pas mal. Confortable. J’aime bien.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Sam 4 Aoû - 19:47

Morgan Wayneberg
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Nausicaa

Enfin la rentrée. Enfin. Un "enfin" plus marqué d'impatience que d'un réel soulagement. Mais je pouvais l'être, soulagée. Elles étaient terminées, mais errances en Suisse, puis aux alentours de Nice, en attendant de trouver un logement réellement stable parce que je me tapais souvent des hôtels parfois assez douteux, même si je ne pense pas qu'ils étaient réellement douteux, c'était peut-être plus mon attitude qui était plus douteuse qu'autre chose. Après tout, que fait cette gamine seule, avec un fort accent américain, vagabonder dans le sud de la France ? Et mon mutisme caractéristique de mon asociabilité n'arrangeait pas les choses, c'est vrai. J'étais douteuse.
Stoppons la digression ici. Je disais donc que c'était enfin la rentrée à University of Diamond. J'ai écouté vaguement le discours du proviseur, et puis après j'ai suivi tous les autres qui allaient dans leurs dortoirs respectifs. Je mémorisai rapidement le trajet pour aller aux chambres, ça pourrait servir sait-on jamais. Il ne restait plus qu'à chercher mon nom écrit quelque part sur une des quatre portes. Avec pas mal de chance, la première porte que je regardais avait mon nom écrit dessus. Une fille de ma chambrée nous doubla toutes en entrant la première dans la pièce. Grande. Oui elle était grande. Elle en impose - pas comme moi aha. Je la fixe assez longuement s'installer sur un des lits. Elle a les cheveux noirs - du moins ça semble être sa couleur naturelle - parsemés de mèches blondes (ou alors sont-elles vertes ? Non, ça doit être la lumière qui fait ça) organisés en un chignon. Ah, et elle fait un commentaire sur les lits, qu'ils sont confortables, quelque chose dans le genre. Je jette un vague regard derrière moi - les autres filles de la chambrées ne sont pas encore rentrées. Parle-t-elle à moi ? Oh bon sang, ça veut dire que je vais devoir lui répondre, parce qu'il serait fâcheux de lui mettre un vent. La politesse, ce genre de choses. Je déteste vraiment cela. Surtout avec des inconnus. Mais vu que tout le monde m'est pour moi inconnu, je suppose que je déteste juste cela tout court.
Je m'installe sur le premier lit que je vois, je dépose rapidement mes affaires, pour éviter qu'il n'y ait trop de temps entre ce qu'elle a dit et ma réponse. Je réussis à aligner trois mots dans ma bouche, avec un sourire timide et un regard semblable à mon interlocutrice pour lui faire comprendre que j'étais légèrement introvertie et qu'il fallait pas en attendre beaucoup de mes prestations sociales : C'est vrai, oui.
Ceci dit, après avoir dit ça, je ne suis pas totalement d'accord avec elle. Je les trouve trop... durs ? C'est sans doute mon habitude des matelas bien moelleux qui me laisse penser cela. C'est sans doute ça.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Dim 5 Aoû - 17:13

Abigail von Liechtenstein
Dortoir F
3 Avril
ft. Nausicaa, Wai & Morgan

Tu étais de bonne humeur. La journée commençait bien.
Tu étais arrivée avec Regina en France hier, dans la journée. Après quelques heures à visiter Nice, vous avez passé la nuit dans un hôtel proche de University of Diamond. Vous vous y êtes rendues ce matin, pour y arriver à onze heures comme on vous le demandait. Vous avez écouté le discours du principal avant de partir à la recherche de vos chambres, moment où vous vous êtes séparées.
Toi, Abigail, tu souriais. Tu aimais bien les allures de cet établissement, une belle bâtisse datant probablement du XVIe dans laquelle tu pénétras, montant au troisième étage avant d’identifier la chambre qui serait la tienne. Tu la trouvas, constatant par ailleurs que tu avais trois camarades. Tu retins un soupir ; tu aurais aimé pouvoir être en paix, mais tu n’avais manifestement pas le choix, et peut-être devrais-tu garder contenance pour éviter de faire mauvaise impression auprès des trois jeunes filles qui seraient sans doute des alliées de choix.
Tu entras donc dans ta chambre, détaillant les différents meubles. Deux de tes camarades étaient déjà en train de s’installer sur les deux lits les plus proches de l’entrée – l’une d’elles avait des cheveux d’une couleur surprenante coiffée de manière assez complexe, et venait de s’exclamer que les lits étaient confortables.
Pendant que tu commenças à poser tes valises, la seconde signala son accord à l’autre. Curieuse de vérifier leurs affirmations, tu escaladas la mezzanine pour constater que le lit, en plus d’être ridiculement petit, était d’un confort très critiquable. Tu te doutais que ta position plus qu’avantageuse avait une certaine influence dans ton jugement, étant habituée à de la très bonne qualité, mais tu ne pouvais t’empêcher de considérer les deux jeunes filles comme ayant des opinions plus que discutables sur la question. Tu ne te sentais pas d’humeur à mentir et à faire comme si elles avaient raison, mais tu n’étais pas sûre qu’elles apprécient. Oh, avec suffisamment de dosage, tu parviendrais à leur faire accepter.
« Ils ne sont pas désagréables, mais j’ai tout de même vu bien mieux, » leur lances-tu.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Sam 18 Aoû - 9:40

Wai Tetuanui
Dortoir F
3 Avril
ft. Nausicaa, Morgan & Abigail

Les speechs de rentrée. Le pire truc. Comme si j’en avais pas eu assez avec Mahina qui tient très fort à ce que je ne lui fasse pas honte auprès de ses collègues, et donc je vais devoir me comporter parfaitement tout le temps.
Grave relou, soyons honnêtes.
Sérieusement, je ne sais pas ce que Mahina me veut. Je sais pas quel est son problème avec moi. En plus, je suis dans sa classe, et il est impossible qu’elle n’ait pas participé à prendre cette décision. Et je ne comprends absolument pas pourquoi elle voudrait de moi dans sa classe, on est toutes les deux tout à fait au courant du fait qu’on ne peut pas se blairer donc je pensais que la meilleure idée serait juste de faire en sorte qu’on se voie le moins possible. A la limite, si les parents ont râlé pour qu’elle me babysitte tout le temps… Peut-être. En tout cas, j’ai pas du tout envie de lui poser la question.
Bref, apparemment, je suis censée devoir trouver ma chambre. Yay, tout le monde s’en fout putain. …..okay, j’ai beaucoup de décalage horaire à mon actif, mais je m’en fous bordel j’ai pas envie de dormir là. ‘fin à la limite, peut-être que j’ai des camarades de chambre cools. Une camarade de chambre cool ? Y’a combien de personnes par chambre exactement ? J’ai besoin de savoir, à l’aide. ...Bon, je saurai rapidement, de toute façon, il n’y a pas de quoi paniquer.
Je commence donc à suivre tout le monde. Le groupe (« groupe », on dirait presque qu’on n’est pas quinze dans cette école) se sépare en deux et je suis les gens qui ressemblent le plus à des meufs. Je suis au fond du groupe, je suis obligée de genrer les gens à leurs cheveux, désolée. Rapidement, je constate qu’une des deux chambres n’est pas la mienne et je rejoins l’autre, où il y a trois autres personnes. Une nana pas mal grande et sérieusement je pense qu’elle serait capable de me découper en morceaux, et je veux savoir comment elle se coiffe les cheveux parce que c’est hyper classe – deux chignons avec des tresses en plus. Un peu chelou (surtout qu’elle a les cheveux bicolores) mais grave classe quand même. Une autre meuf (on est séparées par sexe, ouais y’a que des meufs, bravo Wai) (en vrai elle est un peu androgyne je sais pas, bref on s’en fout), grande aussi, mais à l’apparence beaucoup plus frêle que l’autre, honnêtement. La troisième est……..super belle. Wow. I’m gay now. Sérieusement, je cherche des mots pour la décrire mais je trouve que des synonymes de magnifique.
La première évoque la qualité des matelas, la deuxième approuve, la troisième nuance. Passionnant. Pendant ce temps, je me suis installée au dernier lit restant. C’est un lit, qui a l’air de pouvoir remplir sa fonction de lit. J’espère qu’il est pas trop fragile, le métal c’est quand même lourd, ça serait con que je casse mon lit… Je pose mes valises en vrac et ouvre l’armoire qui a l’air suffisamment proche pour être la mienne, du coup. En faisant ça, je m’adresse à elles à mon tour.
Le principal c’est que ce soient des lits. De toute façon, on est pas des princesses, on va pas avoir des lits parfaits non plus, on est dans l’internat d’une école. Après, si c’est quand même de la bonne qualité, j’vais pas cracher dessus.
………….Okay Wai, jveux pas te critiquer mais j’ai quand même l’impression que c’était un peu dur, elles essayaient probablement juste de commencer à discuter, c’était pas un vrai débat sérieux. Te prends pas la tête, meuf.
Essayons de rattraper ça comme on peut, d’accord ?
Mais bref. C’est super con, comme question, mais vous vous appelez comment ? Moi, c’est Wai.
Je leur lance un petit sourire pour m’excuser d’être un peu chiante. C’est très triste, mais c’est déjà ça.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Sam 18 Aoû - 20:35

Nausicaa Votsis
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Morgan

Les trois autres filles entrèrent à leur tour et commencèrent à s’installer, tout en…. Prenant ma réflexion sur les matelas trop sérieusement.
Oh, d’accord, la première n’avait pas mal répondu. « C'est vrai, oui. », qu’elle avait dit. Assez neutre, comme réflexion. Et puis vu le regard stressé qu’elle m’avait lancé, peut-être que je ne devrais pas en exiger trop de sa part. Tout le monde n’est pas sociable, après tout. Je lui rendis donc son sourire, essayant de lui montrer que je voulais l’aider à être à l’aise, et c’est le moment que choisit une deuxième fille pour intervenir, disant que les matelas n’étaient pas les meilleurs du monde. WOW. No shit, Sherlock. J’suis de la classe moyenne, tu sais, je me doute que ce que je trouve bien ne correspondra pas aux goûts des plus bourges et sérieusement tu ressembles à un magazine de mode, c’est cool pour toi – sérieusement t’es franchement canon faut que je sois honnête même si c’est mes pensées et que je veux pas lui dire à voix haute parce qu’il est trop tôt pour avoir l’air bizarre auprès de mes camarades de chambre mais wesh c’est vrai – mais on va jamais réussir à être d’accord parce qu’on a une expérience de vie différente et de toute façon on s’en fout grave putain c’est juste un matelas. C’est ça qu’a dit la troisième, d’ailleurs. Qu’on s’en fout. Après, vu son ton, j’avais l’impression qu’elle prenait un peu trop à coeur cette histoire de matelas, mais hey j’crois qu’on est toutes en faute sur ce coup-là, on a l’air tendues toutes les quatre. Puis, voyant la tête de la dernière avant qu’elle ajoute quelque chose, elle était stressée, oui. Ça allait s’arranger. Donc, elle ajouta :
« Mais bref. C’est super con, comme question, mais vous vous appelez comment ? Moi, c’est Wai. »
Ce qui était une question tout à fait pertinente, même si je voyais pourquoi elle trouvait ça con. En vrai, ça nous évitait juste le moment gênant où on se rendrait compte qu’on ne savait pas vraiment qui s’appelait comment et ça serait juste chiant. DONC : elle avait raison.
Nan c’est pas con en vrai. Je m’appelle Nausicaa, je réponds avant de descendre de mon lit. Dormir, c’est cool, mais malheureusement j’ai quand même une quantité non-négligeable de valises (merci mes parents qui, à défaut de me laisser faire ce qui me va, ont fait attention à ce que j’aie beaucoup trop de trucs pour partir) et mes affaires ne vont pas se ranger toutes seules. Amour sur la personne télékinétique qui peut faire en sorte que ses affaires se rangent toutes seules. D’ailleurs, j’y pense… Vous avez des pouvoirs aussi, du coup ?

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Lun 20 Aoû - 19:27

Morgan Wayneberg
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Nausicaa

Deux autres filles me suivirent et répondirent à leur tour. La première avait été un peu plus directe que moi et dit qu'elle avait vu mieux, ce qui n'est vraiment pas étonnant vu l'air de bourgeoise-noble qu'elle se traînait avec elle. D'ailleurs, malgré le fait qu'elle soit vraiment belle, je crois bien que je ne l'aime pas. Il y a quelque chose qui sonne... faux, chez elle. Ou elle sonne mal. C'est compliqué à expliquer.
La deuxième dit qu'on s'en fiche pas mal, et qu'après tout on est dans un internat, pas chez les princesses. Oui voilà, c'est ça. Je ne sais pas à quoi cela sert vraiment à rappeler ce qui me semble assez évident. Elle embraye rapidement sur autre chose, nous demandons nos prénoms. Donc elle c'est Wai. La fille qui lui répond - celle qui avait commencé le "débat" sur la qualité des matelas et qui m'a souri je crois? - s'appelle Nausicaa. Des prénoms pas trop courants à ce que je sache.
Nausicaa nous demande ensuite si nous avons des pouvoirs. Merde, la question des pouvoirs. Comment je peux expliquer le mien ? Et suis-je vraiment obligée de leur dire ? Je n'aime pas à la base parler de moi aux gens, mais mon pouvoir c'est le niveau au-dessus. Surtout qu'il est relativement pété, je n'ai pas envie d'être le centre de l'attention, d'être la cible de jalousies (si c'est possible)... C'est quelque chose de secret. Et je déteste vraiment parler de moi. Donc, comment je peux leur dire ? Et si je leur réponds pas assez rapidement, elles vont commencer à se poser des questions, plus gênantes encore, sur par exemple, pourquoi je mets autant de temps à répondre, que j'ai sans doute des choses à cacher à ce niveau, et le pire dans tout cela c'est que c'est malheureusement vrai. A la base je voulais mourir, pas me retrouver avec un pouvoir pareil.
Pendant que mes pensées bloquent sur la stratégie à adopter pour répondre à leurs questions - bordel, je bloque sur une question basique, je suis pitoyable merde - j'étais en train de déballer et de ranger les pauvres affaires que j'avais. Au moins, si elles se posent des questions sur la lenteur (d'ailleurs, est-ce-que le temps s'est dilaté pour moi parce que je pense trop ou alors je mets vraiment six plombes à répondre ?) il y a l'excuse que je rangeais mes affaires. Encore faut-il qu'elles y pensent.
Après un temps indéfini mais très - trop - long pour moi, je me retourne vers mes camarades de chambres, et j'arrive à aligner quelques mots - toujours sur mon légendaire ton laconique insensible à mes préoccupations internes :
Morgan. Oui, j'en ai un, mais c'est assez dur à expliquer, désolée.
Quand j'ai parlé mes yeux, par réflexe, se sont mis à regarder dans le vide. J'ai fait la pire réponse possible, avec le pire comportement possible. Je n'avais pas d'autre idée, en fait. C'est vraiment ridicule, bon sang. Pourquoi je leur ai parlé à la base déjà ? Par politesse. Mais nique la politesse bordel, c'est vraiment affreux pour les personnes comme moi vos conventions sociales de merde. Mais bon, si je n'avais rien répondu du départ je sais très bien que je me serais sentie mal et que les autres m'auraient regardée de travers - enfin plus que maintenant.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Lun 20 Aoû - 22:19

Abigail von Liechtenstein
Dortoir F
3 Avril
ft. Nausicaa, Wai & Morgan

Tu les trouvais fatigantes, tes trois camarades de chambre. Tu n’étais pas d’humeur à jouer à la jeune fille parfaite, mais tu n’avais pas non plus envie de te faire haïr. Réfléchis, Abigail : comment dois-tu agir ? Quel masque vas-tu leur présenter ?
La quatrième jeune fille intervint pour affirmer que toute cette discussion est sans importance et se présenta – elle s’appelait Wai – tout en vous demandant vos noms. Question banale, gamine sans intérêt. Que faisais-tu là, en réalité ? Tu ne les aimais pas, ces filles, pas plus que toutes les autres. Quelle était la peine de venir jusqu’ici ? Quelle banalité.
Celle aux cheveux blond-vert répondit aussitôt. Nausicaa. Un nom original pour une fille sans intérêt.
« Vous avez des pouvoirs aussi, du coup ? »
Sans intérêt ? Non. Il y avait tous ces pouvoirs, tous ces passés différents – tu t’en souvins soudainement. Peut-être se comportaient-elles comme toutes les autres, mais elles étaient différentes, toutes avec leurs brisures du passé, leurs traumatismes bien pires que ceux de tous ceux que tu a connus jusqu’à maintenant. Oh, oui, l’année serait intéressante. Tu les découvrirais, tu apprendrais à jouer de ces fragilités, que beaucoup protègent avec bien trop d’ardeur. Tu allais finir de briser certains, et tout irait bien.
La voix de la brune te tira de tes pensées. Morgan, s’appelait-elle, et son pouvoir était « trop compliqué ». Véritablement trop compliqué ou « je n’ai pas envie d’en parler » compliqué ? Tu réprimas un sourire en pensant à ce qui pourrait t’attendre, à l’amusement de découvrir cet éventuel secret. Tout le monde ici avait des secrets.
Tu sentais malgré tout que c’était à toi de répondre. Et ton pouvoir, tu devais leur en parler de manière suffisamment évasive pour qu’elles n’en comprennent pas les dangers. Qu’il leur paraisse fabuleux plutôt qu’horrible.
« Je m’appelle Abigail. Et oui, j’ai un pouvoir – je peux modifier les corps des gens, par exemple, je peux me faire pousser des ailes si je veux, c’est très pratique. »
Oui, tu devais l’admettre, présenter ce pouvoir positivement est difficile. Mais bon, ça passerait.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Lun 20 Aoû - 22:20

Wai Tetuanui
Dortoir F
3 Avril
ft. Nausicaa, Morgan & Abigail

Honnêtement, je suis mal à l’aise. L’atmosphère de la pièce est… tout sauf confortable et prouve tellement que le courant ne passe actuellement pas entre nous. Je ne sais pas s’il est destiné à ne jamais passer ou si c’est juste qu’aujourd’hui n’est pas notre jour, mais en tout cas, tout ne va pas bien. Nausicaa essaie de discuter avec moi, manifestement, Morgan a l’air un peu dans la lune et Abigail… Abigail est tellement parfaite que ça en devient suspect quand on considère l’ambiance bizarre. Elle devrait être mal à l’aise aussi, mais… non. Oh, Wai, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, si ça se trouve, je suis la seule à trouver l’ambiance désagréable… Si ça se trouve, elle est à l’aise et elle se comporte en conséquence et je suis excessivement stressée et sur les nerfs à cause de la fatigue et je m’imagine des trucs. Ça doit être ça. Je m’inquiète trop. Abigail est magnifique et charismatique et j’ai du mal à m’imaginer qu’autant de perfection puisse être honnête mais elle doit bien l’être. Je dois arrêter de m’inquiéter.
En même temps, je continue à ranger mes affaires pour me donner une contenance. Peu importe si mon malaise est pertinent ou pas, j’ai besoin de m’occuper physiquement pour ne pas l’augmenter. Et donc, je vide mes valises et mets tout dans mon armoire. ….Un peu en vrac, honnêtement, mais arrêtez de juger ma motivation pour vraiment ranger.
Donc, Nausicaa, Morgan au pouvoir trop compliqué et Abigail qui peut manipuler les corps. Tout pouvoir avec le mot « corps » dans la description me donne un peu envie de vomir – wait, je n’ai pas de système digestif, je ne peux pas vomir – mais bon, pourquoi pas. Du moment que ça donne pas le monstre de Frankenstein, tout va bien. Ce qui est sûr, c’est que je ne veux pas insister pour des détails. Passons donc à moi, plutôt.
Moi je manipule les rêves. Mais vous inquiétez pas, je le fais un peu pour emmerder ma sœur et c’est tout. Vous êtes tranquilles. Et toi, Nausicaa, du coup ?

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Mar 21 Aoû - 13:54

Nausicaa Votsis
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Morgan

J’avais tellement peur d’être déplacée. Invasive. J’avais envie de faire connaissance avec ces filles, et puis nous allions devoir vivre ensemble pendant une année entière – nous avions tout intérêt à nous entendre. Mais honnêtement, j’avais l’impression de tout faire rater. Rien que le temps que mes camarades prenaient à répondre m’en persuadait. Personne n’était intéressé par cette discussion, et je ne faisais que m’enfoncer à essayer de parler.
L’une d’entre elles finit par répondre ; elle s’appelait Morgan, et elle avait un pouvoir compliqué. Evidemment, elle n’avait pas envie d’en parler, et je n’avais fait que la déranger encore plus. Je devrais juste arrêter de parler pour ne plus les emmerder avant qu’elles me détestent toutes. Stupide, stupide Nausicaa. Non, j’étais certainement en train de m’inquiéter pour rien… Il y avait tellement de raisons qui pourraient les pousser à ne pas être très réceptives. Elles étaient peut-être juste fatiguées. Moi aussi, j’étais fatiguée, après tout, et tout le monde réagit différemment en étant fatigué, n’est-ce pas ? Je n’avais rien fait de particulièrement mauvais, elles n’étaient juste pas d’humeur – Morgan n’était pas d’humeur. Mais si… Si j’avais été stupide quand même ?
Le ton enthousiaste d’Abigail lorsqu’elle répondit tranchait tellement avec toute la situation. Elle paraissait joyeuse, heureuse d’être ici, et c’était tellement surprenant. Surtout après mes réflexions dépréciatives sur l’attitude de Morgan. Abigail ne me haïssait pas. Elle paraissant tellement douce, c’était… Nausicaa attends plus de deux minutes avant de tomber amoureuse s’il te plaît.
Wai finit par répondre elle aussi. Les deux avaient des pouvoirs qui me paraissaient pouvoir être dangereux ou absolument géniaux, et Wai avait donc une sœur. ...Wait, son nom de famille n’était pas Tetua… quelque chose ? Je l’avais entendu prononcer tout à l’heure et l’avais lu en diagonale en entrant, et il me semblait qu’une prof avait ce nom. Je n’étais pas sûre, et de toute façon je le saurais bien un jour ou l’autre. Et c’était à mon tour de parler, comme elle venait de me le rappeler.
Oh, moi, je fais tomber des météorites. C’est… particulier, je suppose…
D’habitude, je savais quoi dire. En général, je savais comment réagir. Mais aujourd’hui ? Rien du tout. J’étais épuisée. Et affamée. Cette pensée me fit poser les yeux sur ma montre, constatant qu’il était midi passé. Le déjeuner était à midi et demie, c’est bien ce que le directeur avait dit ? Il allait être l’heure de manger. Super. J’avais vraiment la dalle.
Hey, il est déjà midi dix, il serait peut-être temps de chercher où on est censées manger ?
La question n’en était pas une. Je prévenais mes camarades, mais je n’attendais pas leur approbation pour aller manger. Je rangeai mes valises pas encore totalement vides de manière à ce qu’elles ne gênent pas et me dirigeai vers la porte, que Wai n’avait pas fermée.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Principale
avatar

Messages :

182

Points :

295

Date d'inscription :

10/09/2014

Age :

17

Pseudonyme :

Erievee & Wendénine
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-dead-roses.forumactif.org/t156-william http://lulu-alex-test.forumactif.org
MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   Mar 21 Aoû - 17:56

Morgan Wayneberg
Dortoir F
3 Avril
ft. Abigail, Wai & Nausicaa

A ma suite, les autres filles de ma chambre répondirent à la question de Nausicaa. La fille qui sonne mal et qui a vraiment des airs bourgeois insupportables (c'est parce que la culture bourgeoise est dominante que tu me domines, ma chérie), répondit d'une manière trop enjouée (ou alors était-ce moi?) qu'elle s'appelle Abigail et que son pouvoir consiste à modifier les corps. Absolument pas flippant. Mais bon, je pouvais le faire, moi aussi changer le corps des gens, avec 『ULTRAnumb』, dans la limite de mes ressources, certes. Mais je pouvais le faire et ce n'était pas très pratique. C'est flippant. C'est flippant d'avoir un pouvoir, et de surcroît ne pas le contrôler à la perfection.
Wai répondit quant à elle qu'elle pouvait manipuler les rêves, mais qu'on avait rien à craindre avec elle. D'ailleurs, elle n'avait pas l'air... malaisée ? Je ne sais pas si c'est le terme exact. Elle est mal elle aussi je crois, mais d'une manière différente que moi. C'est de ma faute ? Ceci dit, Nausicaa après avoir dit qu'elle pouvait faire tomber des météorites (en effet, c'est particulier, je confirme) me semblait dans le même était que Wai, je croois... Oh, je suis sûre que c'est de ma faute. Bordel, je fais tellement tout foirer. Je suis misérable, vraiment. Elles avaient tenté d'être sympathiques avec moi - même si ça doit être plus de la politesse qu'autre chose - et moi je fais tout foirer. Évidemment.
Elle marqua une pause. Elle cherchait ses mots. Elle cherchait quoi dire, au lieu de laisser traîner un silence pesant - mais qui au moins me dispensait de parler à mes camarades de chambre et de me sentir donc encore plus ridicule. Elle dit finalement après avoir regardé sa montre (je la scrutais vraiment dans tous ses mouvements ??? bordel arrête de faire ça moi-même) qu'il était presque l'heure de manger et de chercher donc qu'il serait temps d'aller chercher le réfectoire. Elle commençait à se diriger vers la porte, et je laissai échapper ces paroles - je ne sais pas si elles étaient destinées à moi ou à elle :
Oui, c'est vrai.
Je l'avais dit à demi-ton. Je ne suis pas sûre qu'elle m'avait entendue. Allez Morgan, fais un effort. Lève-toi et parle. Avant qu'elle disparaisse définitivement de ma vue, je quitte mon lit sur lequel je m'étais installée et je m'approche d'elle. Je la regarde et je ne la regarde pas.
Le réfectoire est au rez-de-chaussée, à gauche.
C'était vraiment à gauche ou pas ? Ah, je sais plus. J'avais regardé tout à l'heure vite fait mais vraiment ma mémoire est tellement bordélique que je ne sais pas si je dois m'y fier. Et j'ai pas précisé à gauche par rapport à quoi, évidemment. Quelle intelligence, Morgan, vraiment.

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE   

Revenir en haut Aller en bas
JVEUX DORMIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lire numérique empêche-t-il de dormir ?
» Laissez vous accès aux invités sur votre forum ?
» Je me présente
» Sac pour chien pour dormir
» bbox sensation???? laissez moi rire.....

L U C I E N et A L E X :: WRA
U N I V E R S I T I E S
 :: Diamond